Laboratoire de NanoRobotique

Un article de Laboratoire de nanorobotique.

(Différences entre les versions)
Jump to: navigation, search
Version du 30 janvier 2008 à 20:25 (modifier)
Mamanc (Discuter | contributions)

← Différence précédente
Version du 30 janvier 2008 à 20:26 (modifier)
Mamanc (Discuter | contributions)

Différence suivante →
Ligne 1: Ligne 1:
- *** [[Postes Disponibles|'''Étudiants recherchés''']] *** Nous sommes présentement à la recherche d'étudiants exceptionnels, motivés et prêts à travailler dur pour différents projets de recherche.+ *** [[Postes Disponibles|'''Étudiants recherchés''']] *** Nous sommes présentement à la recherche d'étudiants!
<div style="border:0px solid black; width:817px; text-align:justify; margin:1em 0em; float:left; clear:both;"> <div style="border:0px solid black; width:817px; text-align:justify; margin:1em 0em; float:left; clear:both;">

Version du 30 janvier 2008 à 20:26

*** Étudiants recherchés *** Nous sommes présentement à la recherche d'étudiants!

Le laboratoire de NanoRobotique opère sous la direction du Prof. Sylvain Martel détenteur de la Chaire de Recherche du Canada (CRC) en Développement, Fabrication et Validation de Micro/Nanosystèmes. Le laboratoire fondé par le Dr. Martel a débuté ses activités de recherche en Mai 2002. Il est affilié au Département de Génie Informatique, à l’institut d’Ingénierie Biomédicale, ainsi qu’à divers groupes et réseaux de recherche incluant le Groupe de Recherche en Science et Technologies Biomédicales, le réseau de chercheurs de l’Institut de Robotique et Systèmes Intelligents (IRIS), le Regroupement Stratégique en Microélectronique du Québec (ResMIQ), le Groupe de Recherche en Microélectronique et le Centre pour la Bio-reconnaissance et les Bio-capteurs.


L’objectif premier du Laboratoire est de concevoir des techniques et des plateformes nanorobotiques novatrices en exploitant les propriétés uniques des entités à l’échelle moléculaire. Les secteurs d’application sont du domaine de la médecine et de la bio-ingénierie incluant le développement de nouvelles plateformes pour la nanomanufacture qui consiste en l’automatisation de systèmes à haute capacité de traitement à l’échelle nanométrique. Pour lier l’échelle nanométrique à celle de l’humain, des plateformes d’instrumentation complexes et uniques au monde sont développées dans un cadre hautement pluridisciplinaire composé d’équipes de chercheurs et d’étudiants gradués possédant des connaissances en médecine, microbiologie, physique, chimie, dynamique des fluides, sciences des matériaux, nanotechnologie, micromécanique, microélectronique, ingénierie informatique et logiciel pour n’en nommer que certaines.


Des informations sur les opportunités et les directives a suivre pour présenter sa candidature sont disponibles au lien suivant. Des informations sur les collaborateurs sont fournies au lien suivant.